Je vais avoir un bébé. Comment se préparer à l'arrivée de bébé?


Je vais avoir un bébé.



Comment se préparer à l'arrivée de bébé?

 

Attendre bébé passe par plusieurs étapes, ce qui n’est pas évident lorsqu’on est primipare (accoucher pour la première fois), car on se pose souvent beaucoup de questions. C’est d’où m’est venue l’idée de vous donner quelques conseils, de par ma propre expérience. Ils vous sont donnés à titre d’informations, pour vous aider. Pour plus de questions, même les plus indiscrètes, Il est toujours nécessaire de demander l’avis de votre médecin. Vous trouverez également une liste de vêtement bébé pour préparer la naissance de votre enfant, dont une liste pour préparer la valise de maternité et une liste de vêtement pour les premiers mois de bébé.

  

 

PREPARATION A L’ACCOUCHEMENT

 

-    Une préparation physique et mentale :
L'accouchement, c'est comme un marathon qui peut parfois durer plusieurs heures et s'achever avec beaucoup d’imprévues. Alors autant mieux s'y préparer à l’avance pour savoir comment doser ses efforts, comprendre ce qui se passe, supporter l'imprévu et remporter les plus belles des victoires : votre bébé et votre forme.
-    Vous vous posez des questions :
Le périnée, où se trouve-t-il exactement, à quoi sert-il ? Et la péridurale, tout le monde peut y avoir droit ? La séance de préparation est le meilleur moment pour poser toutes vos questions, même les plus indiscrètes. Car il faut être bien informé pour mieux gérer ses angoisses. Même si vous avez déjà des enfants, sachez que chaque grossesse est unique.
-    Echanger avec d'autres mamans
Ces rendez-vous sont aussi un lieu d’écoute, où vous pouvez évoquer vos craintes, vos inquiétudes et partager des expériences avec les autres mamans.
-    Diverses méthodes de préparation
L'accent est mis sur la respiration, la détente, le contact avec bébé et  la participation du papa est aussi nécessaire. Le choix est vaste : la préparation classique, la sophrologie, le yoga, le chant prénatal, la préparation en piscine etc.... Renseignez-vous dans votre maternité, ou auprès d'une sage-femme libérale.

 

 

COMMENT CHOISIR SA MATERNITE ?


-    Les maternités de type I
Plus de la moitié des maternités sont de niveau I. Elles disposent uniquement d’un service d’obstétrique (suivi de la grossesse et l’accouchement), mais pas d’une structure pédiatrique.
Les maternités de type I prennent en charge les grossesses non pathologiques, c’est-à-dire les grossesses que l’on considère sans risque particulier pour la mère ou son enfant
-    Les maternités de type II
Les établissements de niveau II sont moins nombreux que ceux de niveau I.
Ils assurent le suivi des grossesses normales, mais également celles des futures mamans dont les enfants auront sans doute besoin d’une surveillance particulière à la naissance. C’est le cas notamment des grossesses multiples ou lorsque la mère souffre d’hypertension ou autres.
Ces maternités disposent ainsi d’une unité de pédiatrie néonatale (médecine du nouveau-né) Elles peuvent accueillir les prématurés de plus de 32 semaines.
-    Les maternités de type III
Seules 10 % des maternités sont de niveau III. Elles se situent dans un établissement disposant d’un service de réanimation néonatale, en plus d’une unité d’obstétrique et d’une unité de néonatalogie.
Les maternités de type III accueillent donc les femmes chez lesquelles de grandes difficultés sont redoutées (hypertension sévère, diabète, etc…). Elles peuvent aussi prendre en charge les nouveau-nés nécessitant des soins très importants, comme les prématurés de moins de 32 semaines ou les bébés qui présentent de graves détresses vitales (malformation fœtale).
Ces maternités sont généralement situées dans les 29 centres hospitaliers universitaires (CHU) répartis sur toute la France.

 

 

L’ ACCOUCHEMENT
-    L'accouchement à domicile
Certaines mamans, en France, optent pour un accouchement à domicile, avec l’envie de vivre une naissance naturelle.
Elles ont l’impression de gérer leur accouchement et non de le subir, ce qui leur permettent de vivre pleinement et en toute liberté la naissance de leur enfant.

Mais l’accouchement à domicile n’est réservé qu’aux femmes enceintes en parfaite santé !
Bien évidement s’il s’agit d’une grossesse multiple ou d’une grossesse pathologique, n’envisagez pas un accouchement à domicile, il vous sera refusé
Mais quel que soit son choix, vaut mieux prévenir votre maternité et vous inscrire dans une maternité durant votre grossesse.


Se préparer à l’accouchement dans l’eau
Elle n’est pas obligatoire, le mieux pour la future maman est d’allier une préparation classique à cette dernière.

 

LA PERIDURALE


Qu'est-ce que c'est ?
Une analgésie. La péridurale consiste à endormir la douleur, et non les sensations, à l'aide d'un cocktail anesthésique dans l'espace appelé « péridural », c'est-à-dire compris entre l'enveloppe de la moelle épinière et les vertèbres. Elle est utilisée pour les accouchements par voie naturelle, mais également pour les césariennes.
Un cathéter. Le médecin anesthésiste installe un fin tuyau afin de réinjecter, si nécessaire, le produit plus facilement et d'en prolonger les effets.
Les nouvelles formes de péridurale
-    La péridurale déambulatoire. Elle présente un dosage différent, ce qui vous permet de préserver la mobilité de vos jambes. Vous pouvez donc continuer à bouger et à marcher pendant le travail. Vous êtes équipée d'un monitoring portable pour surveiller le rythme cardiaque du bébé et vous pouvez appeler la sage-femme à tout moment.
-    La péridurale auto dosée. Vous disposez d'une pompe afin de doser vous-même la quantité de produit anesthésiant en fonction de la douleur.

 

 

LA CESARIENNE

-    Une maladie durant la grossesse
Les raisons peuvent être diverses : le diabète ; le poids du bébé, si la future maman a des problèmes cardiaques importants et que les efforts expulsifs lui sont interdits, l’herpès génital, si la future maman souffre de pré-éclampsie (hypertension artérielle avec présence de protéines dans les urines).
-    La constitution de la maman
On prévoit aussi une césarienne si le bassin de la maman est trop petit ou présente une malformation. Afin de mesurer le bassin, on fait une radio, appelée pelvimétrie. Elle est réalisée en fin de grossesse notamment quand le bébé se présente par le siège, si la future maman est de petite taille, ou si elle a déjà accouché par césarienne.
-    Une grossesse multiple
-    La position du bébé
-    Une naissance prématurée
-    Une convenance personnelle

 

 

L’EPISIOTOMIE


-    Comment procède-t-on ?
La sage-femme ou le gynécologue obstétricien incise le périnée .
-    Est-ce que l’épisiotomie est douloureuse ?
Généralement, l'incision ne fait quasiment pas souffrir. D'abord parce que, sous péridurale, toutes les douleurs sont amoindries. Parfois les premières semaines, l'épisiotomie est la plus gênante.

 

 

LA SUITE DES COUCHES


-    Des saignements dès les premiers jours
Ce sont les lochies, des pertes de sang qui suivent aussitôt l'accouchement. Au début elles sont rouges, avec parfois des caillots, puis roses, et enfin brunes. Très abondantes les 72 premières heures, elles se tarissent au fil du temps. Elles durent au moins une dizaine de jours, voire deux ou trois semaines après l'accouchement.
-    Des douleurs pendant quelques jours
Les contractions de votre utérus qui reprend peu à peu sa taille normale. Peu douloureuses au premier enfant, elles deviennent plus sensibles au suivant. On les appelle les « tranchées ». N'hésitez pas à prendre un antalgique (paracétamol).Demandez conseil auprès de votre médecin ou sage-femme.
-    Contraception : ne tardez pas
Le signe objectif du retour de vos cycles, ce sont bien vos règles. Mais attention : quand elles surviennent, cela signifie que vous êtes à nouveau fécondable depuis quinze jours environ. Alors mieux vaut prévoir. Deux à quatre semaines après l'accouchement, vous avez le choix entre des contraceptifs locaux (préservatif, spermicide), une micropilule compatible, ou un implant. Pour le DIU (dispositif intra-utérin), il vous faudra attendre six semaines après l'accouchement, huit si vous avez eu une césarienne. Demandez conseil à votre médecin.
-    La consultation postnatale
Six à huit semaines après l'accouchement, consultez un gynécologue, une sage-femme ou votre généraliste pour faire le point. Il s'assurera que votre organisme se remet correctement, vous prescrira les séances de rééducation postnatale et répondra à toutes vos questions.
-    Les séances de rééducation
Profitez des séances de rééducation postnatale prises en charge par la Sécurité sociale pour muscler votre périnée, puis vos abdominaux en suivant les conseils du kinésithérapeute.

 

 

LE BABY BLUE


-    Les symptômes :
Pleurs sans raison apparente, irritabilité, sentiment de culpabilité, impression d'être débordée, de ne pas être à la hauteur avec son bébé? Ces états d'âme mêlés de tristesse affectent près des deux tiers des jeunes mères.
-    Les causes :
 La raison principale, c'est la fatigue. Un accouchement représente un véritable marathon et les premières nuits interrompues par les réveils du bébé n'arrangent rien. Ensuite, l'accouchement s'accompagne, dans les jours qui suivent, d'une brusque chute hormonale (les progestatifs) qui peut influer sur le moral.
Mais n’hésitez pas à demander de l’aide auprès de votre compagnon ou de votre entourage pour des tâches ménagères, les courses ou avec bébé, n’ayez pas honte et ne restez pas seule vous vous sentirez soutenue et rassurée.
Si cette déprime dure plus de quinze jours, si vous ne parvenez pas à vous occuper de votre bébé, si vous avez l'impression de ne pas l'aimer, il peut s'agir d'une vraie dépression. Renseignez-vous à la maternité, à la PMI…
- Vos questions:
Les papas peuvent-ils aussi faire un « baby blues » ?
On le sait depuis peu, mais la dépression postnatale paternelle existe bel et bien. Elle toucherait même 4 % des jeunes papas. S'il n'est pas dépisté et traité, ce « baby blues » paternel pourrait même avoir des conséquences à long terme sur l'enfant : hyperactivité, troubles émotionnels (tristesse, inquiétude).

 

PRENDRE SOIN DE LA PEAU DE BEBE PENDANT L’HIVER


NB : tous nos conseils sont donnés à titre d’indication, pour plus de questions, veuillez-vous adresser chez votre médecin.
Durant l'hiver, la peau de votre bébé est exposée aux agressions de changement climatique (froid et vent) et aux températures surchauffées dans nos maisons.
Tout ça fragilise la peau de bébé!
Voici donc quelques conseils quotidiens pour en prendre soin. Ceux-ci permettent également de les apaiser en cas d’irritations problématiques.
Pensez à protéger son visage etc…
L’excès de froid favorise et accélère la sécheresse cutanée tout en provoquant parfois des rougeurs inesthétiques, voire très inconfortables pour le bébé.
Pour les éviter, pensez à appliquer quotidiennement matin et soir une crème hydratante et nourrissante sur le visage de votre enfant.
Pensez aux crèmes ou émulsions telles que : le liniment (à base d’huile d’olive avec pression à froid),  certaine huiles minérales et végétales comme du beurre de karité pure, l’huile d’amende douce sans parfum, sont particulièrement adaptées car elles sont bien tolérées par les peaux délicates.
Vous pouvez aussi trouver certains produits, de préférence naturels en pharmacie et en magasin bio (prenez le temps de lire la composition avant l’achat, sans oublier de poser les questions au pharmacien ou au vendeur)
Je suis une jeune maman d’un bébé de 19 mois, les seuls produits qui ont fonctionné sur mon bébé sont :
Le liniment fait maison :
-    ½  d’eau de chaux acheté en pharmacie
-    ½  d’huile d’olive pression à froid pour garder les qualités de l’huile
-    1 goutte d’huile essentielle de lavande, Pour parfumer choisir l’huile essentielle naturelle de lavande achetée en magasin bio ou en pharmacie, car celle-ci respecte la peau de bébé, évite les allergies et l’apaise.
-    1 bol mixeur ou blinder
-    1 bouteille opaque pour la conservation et de préférence avec un pressoir pour faciliter la prise.
Préparation :
Verser dans l’ordre, l’eau de chaux, l’huile d’olive, 1 goutte d’huile essentiel de lavande, puis mixer le tout de façon homogène pendant 5min.On obtient une crème jaune blanchâtre.
Conservation et utilisation :
La bouteille opaque permet de garder le liniment à labrit de la lumière pour une plus longue conservation.
Avant chaque utilisation agitez  la bouteille.
L’huile d’amende douce.
Le Dexyril crème vendu en pharmacie.
L’argile verte ou blanche bio, pour soigner un petit bouton, ou contre l’érythème fessier de bébé,  à utiliser comme talc en petite quantité
N’oubliez pas de protéger ses lèvres de bébé !
Tout comme les autres parties de son corps, les lèvres restent aussi très délicates,
Pour cela, munissez-vous d’un stick labial facile à transporter où que vous soyez. Ce soin est à renouveler aussi souvent que nécessaire.
Pensez à protéger son petit corps changes comprises
La peau de votre enfant est constamment soumise aux variations de températures, qui peuvent provoquer des irritations, des démangeaisons, voir même de la dartre cutanée (Elles ressemblent à de petites plaques arrondies, sèches et squameuses, qui peuvent être blanchâtres ou rosées).
Elles peuvent toucher n'importe quelle partie du corps, on les retrouve souvent sur les joues, les bras et l'intérieur des cuisses.
Elles peuvent être traitées rapidement, et certains gestes de prévention peuvent limiter leur apparition.
Pour laver le visage ou le corps, utilisez le pain surgras dermatologique ou des produits sans savon.
Après chaque douche ou bain, il est nécessaire d’utiliser un lait de toilette ou une huile végétale (huile d’amende douce, liniment, beurre de karité…) ; pour hydrater et relipider la peau de votre bébé.
Les praticiens peuvent recommander des crèmes à base de corticoïdes ou d'oxyde de zinc.
Les dartres disparaissent la plupart du temps spontanément.
Sans oublier les mains et les pieds

 

 

Protégez les fesses de bébé

Le liniment, aussi appelé  liniment oléo-calcaire, est un produit naturel à base d'huile d'olive et d’eau de chaux (ou hydroxyde de calcium), qui permet de nettoyer et protéger les fesses de bébé. C’est une très vieille recette qui sert à apaiser et à éviter les érythèmes fessiers.
Cette crème grasse permet d’isoler la peau des fesses de bébé de l’urine et des selles.
Au final, les fesses sont douces,  bien protégés et faciles à nettoyer !
A appliquer à l’aide d’un carré de coton ou tout simplement à la main après le change.
NB : le liniment peut aussi s’utiliser comme lait de toilette, ce qui rend la peau très douce.
C’est un produit naturel, écologique, et le fait de faire soi-même reste une solution très économique  pour les adeptes des produits faits maison!
L’argile verte ou blanche surfine ventilée:
Elles s’utilisent comme du talc sur les fesses de bébé bien sèches en très petite quantité comme protection, ou en cas d’érythèmes fessiers.
Depuis que je l’ai découverte je n’utilise que ça pour mon fils, je l’emmène partout, c’est un produit vraiment magique !

L’Aloplastine  ou  pâte à l’eau, vendue en pharmacie : c’est une pâte blanche pour application locale à base de zinc, de talc et de glycérol... Vous pouvez vous la procurer en pharmacie sans ordonnance. C’est aussi un bon produit, qui protège aussi bien les fesses de bébé.

 

 

PRENDRE SOIN DES CHEUVEUX DE BEBE

Certains parents utilisent les huiles pour cheveux pour les embellir, les protéger et éviter les nœuds ainsi que les pleurs. Les cheveux sont aussi soumis à de diverses agressions : au froid, à l’eau calcaire du robinet, à la chaleur…  donc nous nous devons de les choyer.
Comme soins, privilégiez les produits naturels qui n’agressent pas les cheveux de bébés comme : le liniment qui finalement reste un produit miracle et passe partout, le beurre de karité, l’huile d’amande douce, d’avocat, de germe de blé…
Ces produits conviennent à tous types de cheveux et les démêle en même temps : européen, métisses, crépus, raides…
A utiliser en petite quantité pour éviter que les cheveux ne soient très gras.

 

Si vous souhaitez avoir plus conseils auprès d'autres mamans vous pouvez allez sur les sites mon bébé, ou aufeminin.com

Et n'hésitez pas à laissez vos commantaires sur nos pages ou de donner votre avis sur notre site. Merci

Nouveautés

Pas de nouveautés actuellement

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander